Santerra, l’argile blanche de ma maison

L’argile… S’il est un matériau qui a fait naitre en nous la vocation des matériaux durables, c’est bien celui-ci. Et Santerra en fut, sans aucun doute, le digne ambassadeur. Vous voulez l’histoire au complet ? Il nous faut, pour cela, retourner aux origines de Natura Mater... (Natura Ma.. quoi ? Que dis-je ! Natura Mater n’existait pas encore, si ce n’est - peut-être - dans l’inconscient de Jeremy)


Nous sommes en mars 2019. Jeremy et Blanche rénovent leur maison, une croute non dénuée de charme mais néanmoins une croute. Les travaux sont importants et ils profitent de l'occasion pour reconstruire l'ensemble en utilisant des matériaux sains et naturels.


Au moment de choisir un enduit pour leurs murs et cloisons, cependant, le doute s’installe…


Partis sur l'idée d'un enduit à l'argile, ils craignent que les tons brun camel de la terre n’enferment l’espace, déjà peu éclairé. Et Blanche qui rêvait de murs blancs … (sans mauvais jeu de mots)


C’est alors qu’au détour d’une réunion de chantier, Andrzej, entrepreneur et ami de Jeremy, mentionne l’existence d’une entreprise polonaise spécialisée dans les enduits à l’argile. Et notamment un enduit naturellement blanc...


Ni une, ni deux, Jeremy embarque direction Rzeszow, ville du sud-est de la Pologne et chef-lieu de la voïvodie des Basses-Carpates. Sur place, il est accueilli par Łukasz, ingénieur, et son épouse Dominika, biologiste.


Ensemble, ils ont fondé Santerra et développé leurs propres formules d'enduits à l'argile 100% naturelles. Pour rencontrer les besoins de leurs clients, ils n'ont de cesse de tester de nouveaux mélanges à base de différents types d'argile et de grains en tout genre, créant ainsi une variété de textures et de couleurs.


En un rien de temps, Łukasz et Dominika transmettent à Jeremy leur passion de la terre crue. L’entente est telle que Łukasz propose de venir en Belgique pour réaliser lui-même l’enduisage de notre maison. Quelques mois plus tard, il est à Bruxelles.


Lorsque je regarde mes murs, je me remémore ces deux mois de travail intense et les sourires de Łukasz et de Jeremy. Łukasz prend manifestement plaisir à faire découvrir l'argile aux ouvriers, Jeremy d'avoir une occasion d'échanger quelques mots en polonais. Tout deux semblent heureux de cette rencontre inattendue et riche en perspectives.

Quant au résultat, il n'a rien à voir avec un plafonnage au plâtre.


La maison respire et s'épanouit dans un blanc profond tout en nuances. Des reflets ocre balaient les murs et captent la lumière. Et la fine texture de l’argile qui se révèle au toucher.


Un vrai coup de cœur.


Plus tard, Łukasz nous parlera de Robert, un ami qui produit des panneaux isolants en fibre de paille non loin de chez lui. Natura Mater est née. Mais ça, c’est une autre histoire…


Aujourd'hui, nous nous employons à œuvrer avec la même passion comme sourceurs de matériaux durables. Vous aussi, souhaitez construire ou rénover différemment ? Contactez nous et contribuez à écrire cette histoire !