Organoids, le pouvoir des fleurs

Ce mois-ci, nous partons à Tyrol, en Autriche. Nous y retrouvons Martin Jehart et Christoph Egger, deux architectes réunis autour d’un souhait commun : utiliser la nature qui les entoure pour lui donner une place dans le design de nos intérieurs.


Organoids, c’est le fruit de leurs recherches. Cette petite entreprise propose des surfaces et papiers peints en matières végétales et locales : de la paille des alpes, du houblon, du pin de pierre et toutes sortes de fleurs des champs !










Ces matières premières sont placées sur un support en papier recyclé ou en lin naturel tissé, avant de passer au pressage doux. Un mode de fabrication peu énergivore, qui respecte la matière et lui conserve tout son naturel.


Les finitions, notamment la pose des fleurs et des éléments les plus fragiles, sont réalisées à la main ! Un véritable travail d’orfèvrerie qui confère au papier peint ce fini délicat et élégant.











Le résultat est une expérience sensorielle à tous points de vue. La matière est présente au toucher et au parfum, tandis que vos yeux se ferment pour vous transporter dans les alpes, les champs, une forêt de pins. Si le concept est simple, les possibilités sont infinies : en témoignent des papiers peints faits à base de café ou encore de laine de mouton !

Quant aux prix, ils varient selon la densité et le travail de finition, allant de € 70/m² à € 300/m² pour les plus délicats.


Notre conseil : utilisez une colle à base d’amidon de pomme de terre. Elles sont faciles à trouver sur le marché et écologiques 🌱


Intéressé(e) ? Contactez-nous !














38 vues